Bilan Électroménager 2015


Bilan Électroménager 2015

Electroménager : un marché 2015 qui ne manque pas de valeur

Bilan Électroménager 2015 :Avec 4,6% de croissance en valeur en 2015, le marché français de l’électroménager se porte bien. Que ce soit dans le GEM, à + 3,7% ou dans le PEM, à + 6,5%, les marques ont de quoi se réjouir de tels résultats dans un contexte économique et sociétal difficile. Lors de sa conférence de presse annuelle, le Gifam a donc dévoilé les résultats des ventes de ses adhérents, famille par famille…

Les adhérents du Gifam représentent une large part des ventes de produits GEM et PEM en France et les chiffres délivrés par l’organisme sont donc le reflet de la bonne santé affiché par ce secteur. Et son nouveau Président, Alexander Lohnherr, ne cache pas sa satisfaction : «Les marques du Gifam ont connu une excellente année 2015 portée par des innovations qui répondent aux besoins des consommateurs. Après une année 2014 en léger retrait, le total GEM croît de +3,7% en valeur en 2015. La dynamique se poursuit en PEM pour la troisième année consécutive avec un chiffre de +6,5% en valeur. Les marques ne se contentent pas d’attendre les effets de renouvellement : les fabricants innovent et accompagnent les consommateurs tout au long de la vie du produit : du choix d’un appareil jusqu’au recyclage, en passant par les conseils d’utilisation et d’entretien.»

Gros électroménager : 7 appareils par foyer

Avec 7 produits en moyenne par foyer en France, ce marché est dans la plupart des cas tourné vers le renouvellement, avec en ligne de mire la promotion et la vente des innovations. Et il est vrai que l’appareil possédé par un consommateur depuis 8 à 9 ans a bénéficié depuis de nombreuses améliorations technologiques. Et beaucoup de choses restent à inventer, surtout depuis l’arrivée de l’Internet des Objets. Une connectivité qui touchera forcément à terme le secteur du GEM.

le marche 2015

répartition CA 2015

Sur l’année, le froid est le plus fort contributeur avec des ventes en progression de +7,1% en valeur, soutenu par les très bonnes ventes de réfrigérateurs. Bons résultats pour le lavage également, avec +3,2% en valeur, marché sur lequel tous les produits sont acteurs de la croissance. La cuisson n’est pas en reste et signe une année positive avec +1,5% en valeur.

Poids des ventes

Poids dans les ventes en valeur

La répartition des ventes entre pose libre et intégrable reste stable malgré plusieurs années de recul des constructions de logements qui ont bridé le « moteur » de l’intégrable. La pose libre, qui représente 66% des ventes du Gifam, fait une très bonne année avec une progression de +4,1% de son chiffre d’affaires. L’intégrable est lui aussi en bonne progression : +2,8% en valeur.

Le petit électroménager : 14 appareils par foyer

Soit le double du GEM, mais c’est bien normal. Si le gros électroménager se trouve à 80% dans la cuisine, le PEM lui se trouve dans toutes les pièces. Et surtout, il offre aux marques un marché où le coup de cœur, l’achat cadeau, plaisir, sont autant de raisons d’acquérir un nouveau produit PEM pour le consommateur. Rappelons qu’un quart des appareils a été reçu en cadeau. Cadeau qui a d’autant plus de valeur, qu’il est de marque dans 89% des cas.

Petit électro-ménager

Bilan Gifam 2015

La croissance est continue en PEM depuis trois ans avec des résultats particulièrement positifs en 2015 : +6.5% en chiffre d’affaires et +1.6% en volume. La préparation culinaire, l’entretien des sols et la beauté bien-être s’inscrivent une nouvelle fois comme les piliers forts de la croissance. La première progresse de +17.4% en valeur portée par le succès continu des robots et blenders. L’entretien des sols (+7.6%) se distingue en s’appuyant sur la croissance persistante des balais et sur la solidité des traineaux. Enfin, la beauté bien-être progresse de +4.3% en valeur, notamment grâce à l’épilation et au rasage hommes.

 

 

Je relaie les sources de mon articles proviennent du très sérieux site :http://www.neomag.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *